Mur des Lamentations

  1. Accueil
  2. » Mur des Lamentations
Mur des Lamentations
Address:
Jerusalem, ISRAËL
Description:

Le Mur des Lamentations: Premier lieu saint du Judaisme

Mur des Lamentation avec le Dôme du Rocher en arrière plan

Mur des Lamentation avec le Dôme du Rocher en arrière plan

Situé dans le quartier juif de la vieille ville de Jérusalem, le Mur des Lamentations ou Kotel est considéré comme le plus haut lieu saint du judaïsme. Également appelé Mur Occidental, il est l’un des derniers vestiges du second Temple (Beit Hamikdash) de Jérusalem qui fut détruit par les Romains en l’an 70 après J.-C.

Pour les Juifs, c’est le lieu le plus proche du Saint des Saints, le sanctuaire situé sur le Mont du Temple, qui selon la tradition, abritait l’Arche de l’Alliance. Le Mur des Lamentations qui est donc l’un des murs d’enceinte de l’esplanade où se tenait le Temple, est aujourd’hui appelé Mont du Temple ou Esplanade des mosquées du fait de la présence de la mosquée Al-Aqsa et du Dôme du Rocher (parfois appelé à tort mosquée d’Omar).

Le Haut lieu saint du judaïsme

Il suffit d’assister au balai des milliers de fidèles juifs qui se rendent chaque jour au mur des Lamentations pour percevoir toute l’importance que revêt ce site. En effet, la proximité du Mur des lamentations avec le Saint des Saints donne toute sa dimension aux phénomènes de pèlerinage ou de commémoration qui y sont fait.

Le peuple juif où qu’il soit dans le monde depuis la création du Temple, a vu s’installer la tradition voir même l’injonction de se rendre au moins trois fois par an à Jérusalem, au Beit Hamikdash, pour les 3 grandes fêtes de Pessah (la pâques), Shavouot (fête des moissons) et Souccot (fête des “cabanes”). Les juifs du monde entier “pleurent” la destruction de Jérusalem chaque jour et font dans leur prière une bénédiction pour la reconstruction de la ville et du Temple.  Hormis cela, juifs et non juifs voient en ce site un endroit où les prières, les souhaits sont entendus et exaucés. De ce fait, les nations du monde et de toutes les croyances jusqu’aux athées se rendent s’y rendent notamment pour s’y “lamenter”.

Certains inscrivent leurs prières sur du papier qu’ils insèrent ensuite entre les pierres du mur. Chaque année, ce sont ainsi plusieurs millions de prières qui sont faites au pied du Mur des Lamentations.

L’accès au site se fait via une esplanade divisée en 2 sections : l’une pour les hommes à gauche, et l’autre pour les femmes à droite. En empruntant la section des hommes, il est possible d’entrer dans un tunnel duquel on peut admirer de nombreuses arches saintes (Ehal) contenant des rouleaux de Sefer Torah. De l’autre côté, on peut admirer l’Arche de Robinson, ainsi qu’un site archéologique  grandiose constitué d’autres vestiges du Temple détruit mais aussi de constructions d’époques plus tardives.

Par ailleurs, l’esplanade du Mur des Lamentations accueille souvent des cérémonies et célébrations, comme les bar Mitsva et bat Mitsva qui permettent d’admirer la richesse des traditions juives. Une section est également dédiée au mouvement des femmes libérales religieuses.

A proximité du site

Si le Mur des Lamentations représente un lieu sacré pour les juifs, il possède également une signification importante dans la foi islamique. La tradition musulmane veut en effet que le prophète Mahomet ait attaché le Buraq au mur des lamentations avant son transport au ciel lors de son « voyage nocturne » depuis le mont du temple, sous le dôme du rocher.

Au nord du mur des lamentations, au pied des escaliers vous ramenant vers la vieille ville, se trouve l’entrée pour la visite incroyable des tunnels souterrains du mur des lamentations. Il vous sera aussi donné de faire une “visite 3D du Temple de Jérusalem” avec le système de lunettes google très performantes, vous donnant la sensation d’y être pour de vrai !

Categories:

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send message to listing owner