Eglise Saint Sépulcre

  1. Home
  2. »
  3. Eglise Saint Sépulcre
Address:
Jerusalem, ISRAËL
Description:

Tout Savoir sur l'Eglise du Saint-Sépulcre, haut lieu saint du christianisme

Egalement connue sous le nom de Basilique du Saint-Sépulcre ou Eglise de la Résurrection, l'Église du Saint-Sépulcre est un peu l’épicentre de la chrétienté. Selon la tradition chrétienne, ce site aurait été reconnu par la Reine Hélena, mère de l’Empereur Constantin, comme étant le lieu de la crucifixion, de la mort et de la résurrection du Christ.

Ainsi, l'Église du Saint-Sépulcre abrite la tombe du Christ au milieu de la magnifique Rotonde et le site de sa crucifixion dans ce que l’on appelle la salle de la Golgotha. Pour toutes ces raisons, l’Eglise du Saint-Sépulcre est un haut lieu de pèlerinage pour les chrétiens du monde entier et un site touristique qui rassemble des visiteurs de toutes les confessions.

Un site hautement symbolique

En dépit de son apparence plutôt humble, l’église du Saint-Sépulcre est un lieu tout à fait unique au monde. Accessible en suivant la Via Dolorosa à travers le souk du quartier chrétien de Jérusalem, l’édifice est reconnaissable à ses deux grandes coupole, son clocher et ses deux imposantes portes en bois.

Statu Quo pour assurer la paix entre confessions

A l’intérieur de l’église, le spectacle est tout simplement unique. En effet, six différentes confessions chrétiennes y tiennent leurs cultes respectifs : les catholiques romains, les coptes, les grecs orthodoxes, les syriaques, les arméniens apostoliques et les éthiopiens. Des siècles durant, ces 6 communautés chrétiennes ont appris à vivre ensemble et à respecter les traditions des uns et des autres. Pourtant, afin d’éviter les conflits et problèmes politiques, les premiers sultans musulmans lors de la prise de Jérusalem ont mis en place un système de Statu quo grâce auquel la “paix” pouvait régner au sein du Saint-Sépulcre.

Plus tard, avec la création de l’Etat d'Israël, le statu quo a été maintenu et la résolution des conflits a été transférée au gouvernement israélien. En parallèle de cela, ce sont les deux mêmes familles musulmanes qui depuis des générations s’occupent de l'entretien de la cour de l’église et de l’ouverture/fermeture des portes. Beaucoup y voient un véritable symbole de paix et de fraternité entre les différentes confessions religieuses.

Visites de l'Eglise du Saint-Sépulcre

Les visites de ce lieu saint s’organisent autour de 5 principales sections : la Basilique elle-même, le Corridor, la Golgotha, la Croix et la Tombe. On peut ainsi admirer, dans l’atrium, la Pierre de l’Onction sur laquelle, selon la tradition, Joseph d’Arimathie et Nicodème auraient lavé et préparé le corps de Jésus avant son inhumation. A droite de la pierre, un escalier permet d’aller au Golgotha. Le lieu où la croix de Jésus aurait été plantée est située au niveau de l’autel du Golgotha. Un autre escalier mène à la rotonde de l’Anastasis (« la Résurrection ») à l’intérieur de laquelle se situe la pierre où fut déposé le Christ.

17 siècles d’histoire

C’est en 325 que commence la construction de l’église du Saint Sépulcre, alors appelée « église de la Résurrection ». Détruite par un incendie suite à l’attaque de la ville par les Perses en 614, elle est rapidement rebâtie et ses trésors volés lui sont restitués. L’édifice que l’on peut observer aujourd’hui est le résultat des rénovations/constructions entreprises par les Croisées.

L’église fut cependant endommagée à plusieurs reprises du fait de différentes invasions successives, d’incendies et tremblements de terre. Ces séismes ont par ailleurs beaucoup fragilisé l’édicule qui recouvre le tombeau du christ. Il a finalement été reconstruit dans le cadre de la rénovation du tombeau au début de l’année 2017.

Aujourd’hui, l’église du Saint Sépulcre accueille chaque année plus d’un million de visiteurs du monde entier.

Categories:

Send message to listing owner

Send message to moderator