Les 4 synagogues sépharades de Jérusalem

  1. Accueil
  2. » Les 4 synagogues sépharades de Jérusalem
Les 4 synagogues sépharades de Jérusalem
Address:
Jerusalem, ISRAËL
Description:

Les 4 synagogues sépharades de Jérusalem

Voyage en Israel vous propose un circuit pour decouvrir les 4 synagogues sepharades de jerusalemLorsque l’on se balade dans la vieille ville de Jérusalem, il n’est pas rare de croiser ces hommes religieux qui courent d’un lieu de prière ou d’étude à un autre. Vous avez certainement déjà entendus parlé de la grande synagogue du quartier juif qu’est la Hurva ou encore la célèbre synagogue sans toit de Tiferet, mais connaissez-vous ce fabuleux complexe de 4 synagogues sépharades (ou séfarades) de la vieille ville ?

Ce site est devenu au fil du temps un élément indispensable de la vie de la communauté sépharade de la vieille ville, laquelle a eu un rôle fondamental dans le maintien d’une présence juive au sein des murs de la ville au fil des siècles. C’est notamment au travers de la personnalité du Ramban que cette communauté reprend son essor au XIIIe siècle, puis à nouveau au début du XVIème siècle avec l’expulsion des juifs d’Espagne et du Portugal.

Ces 4 synagogues sépharades reliées entre elles, ont été détruites lors de la guerre d’indépendance de l’Etat d'Israël par la légion Jordanienne pour ensuite être rénovées à l’identique quelques 20 ans plus tard après la guerre des six jours, comme cela a été le cas avec le Hourva.

  • Synagogue Rabbi Yohanan Ben Zakai

Cette première synagogue porte le nom de l’un des plus grands talmudistes de l’époque de la destruction du second Temple (premier siècle de notre ère) qui a délocalisé le Sanhedrine de Jérusalem à la ville de Yavné. D’après les croyances locales, cette synagogue se trouverait sur l’ancier Beth Hamidrash (c’est à dire le centre d’étude juives) de Rabbi Yohanan Ben Zakkaï.

Dans cette synagogue, il y a de nombreux objets comme la cruche et le Shofar (corne de bélier) exposés en vitrine (en hauteur) symbolisant l’arrivée de la rédemption, objets qui auraient été conservés dans la synagogue depuis la destruction du temple. N’hésitez pas à questionner votre guide sur tout ce que vous verrez dans cette splendide synagogue !

  • Synagogue Eliyahu Hanavi

La communauté juive sépharade ne faisant qu’augmenter avec le temps et plus particulièrement vers le XVIème siècle, les besoins de la communauté se sont eux aussi multipliés obligeant l’ouverture d’une nouvelle synagogue selon les besoins. Ainsi, la première synagogue à s’ajouter à celle de Rabbi Yohanan Ben Zakkaï est celle de Eliyahu Hanavi.

Cette synagogue contient une Arche Sainte qui  aurait été construite par la communauté juive d’Espagne laquelle se serait déplacée avec elle au moment de l’expulsion des juifs d’Espagne. Cette salle à elle seule est pleine de symboles et légendes ... Comme vous l’aurez deviné, le nom donné à cette synagogue est en lien avec une histoire locale ! Histoire qui aurait eu lieu au XVIIème siècle à la suite d’un événement “exceptionnel” avec le prophète Elie, pendant le jour de Yom Kippour … Vous souhaitez en savoir plus? Alors allez-y!!

  • Synagogue du Milieu

Non, non … il ne s’agit pas d’une synagogue cachée sur la Terre du Milieu du Seigneur des anneaux! Les juifs ne sont pas partout (en tous cas pas encore, humour décalée de notre guide-rédactrice)!  Cette synagogue se situe très exactement entre les synagogues de Eliyahu Hanavi et de Rabbi Yohanan Ben Zakkai, c’est pourquoi elle porte le nom de “synagogue du MILIEU”. Celle-ci fut ouverte pour les mêmes raisons que la synagogue Eliyahu Hanavi a ouvert ses portes! Au XVIIIème siècle, la communauté grandissante, ce corridor a été rénové et transformé en un nouvel espace de prière.

Aujourd’hui, cette synagogue ne fait plus office de lieu de prière et a été transformé en musée avec une exposition permanente de photographies et artéfacts permettant de proposer une représentation de la communauté sur plusieurs époques. Parmi les artefacts que vous trouverez, un sefer torah (le seul) qui ne fut pas brûlé lors des combats de la guerre d’indépendance de 1948, sefer Torah protégé et conservé par un chrétien qui l’a plus tard ramené à la communauté juive quelques 19 ans plus tard, à la réunification de la ville, après la guerre des six jours.

  • Synagogue Istanbuli

Cette synagogue ci se démarque par sa structure carrée et sa taille avec une coupole semie-circulaire en son centre… Vous remarquerez les fenêtres installées au plafond permettant aux rayons du soleil d’éclairer naturellement la pièce. Son style est un pur mélange entre des styles architecturaux différents, à savoir byzantin et musulman.

Comme son nom l’indique, cette synagogue était le centre de prière des juifs turcs de Jérusalem tandis qu’aujourd’hui y est pratiqué le rite portugais. On peut d’ailleurs y admirer une magnifique photo représentant la grande synagogue portugaise de Hollande. Il semblerait que cet espace et le complexe qui l’entoure constituaient un abri pour les pauvres et les veuves.

N’hésitez pas à questionner votre guide sur la signification de la position des objets religieux (comme la Bimah à l’arrière de la synagogue) et autres inscriptions que vous observerez dans cette synagogue ! Il y a de petits mystères à découvrir !

Categories:

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send message to listing owner