Le Mur des Lamentations (ou Kotel) à Jérusalem est le lieu le plus saint pour le judaismeRépondre à la question “quels sont les 4 sites juifs incontournables de la vieille ville de Jérusalem ?” n’est pas chose facile. Faut dire que la capitale d’Israël est le berceau de l’humanité et elle est très riche en visite pour les touristes.

Se rendre à Jérusalem, c’est s’intéresser aussi au peuple juif et à son histoire. S’il y a bien 4 sites qu’il ne faut pas manquer en vous rendant dans le quartier juif de la vieille ville, ce sont les trois synagogues sépharades et la grande Synagogue de la Hurva qui ont eu une part importante dans la guerre d’indépendance.

Puis, bien évidemment, le mur des Lamentations et les centres de la Cité de David pour remonter aux origines du royaume d’Israël et comprendre comment le peuple juif a t il pu survivre après presque 4 000 ans d’histoire. Prêts pour un voyage dans le temps … ?

1. Le mur des Lamentations : le lieu le plus sacré pour les juifs

Bien évidemment que le premier des 4 sites juifs incontournables de la vieille ville de Jérusalem est le mur des Lamentations. Quel que soit votre religion ou vos croyances, vous ne pouvez pas rater la visite du Mur des Lamentations (Kotel) ! C’est le point de rencontre de tout Homme avec lui-même ou avec dieu s’il y croit. Chacun avec sa sensibilité verra dans ce mur soit les ruines de la base de toute une religion et de tout un peuple (le peuple juif); soit les restes de ce qui été une grande partie de l’histoire du peuple juif ou encore bien d’autres choses.

Factuellement, le mur des Lamentations est tout ce qui reste du mur d’enceinte du Temple de Jérusalem, où toute la vie juive s’organisait. Il a été détruit et reconstruit par deux fois ! Pour comprendre et visualiser au mieux ce qu’était le Temple de Jérusalem et son importance pour le peuple juif, je vous recommande de vous inscrire pour une visite 3D ainsi qu’une visite dans les souterrains du mur ! Il y a là de quoi vous surprendre !!

2. La cité de David

Bien que la cité de David soit à l’extérieur des murailles de la vieille ville, vous y rendre vous permet d’y entrer à nouveau par des souterrains !! Il y aura là de quoi vous prendre pour de grands aventuriers … La cité de David est en soi la toute première ville de Jérusalem ! En y allant, ça vous fera voyager encore plus loin dans le temps : avant même l’arrivée des hébreux sur la terre de Canaan après leur sortie d’Égypte.

Vous y découvrirez des réseaux souterrains impressionnants et pourrez même, selon la période, marcher les pieds dans l’eau dans un tunnel vieux de plus de 2000 ans ! Pour faire court, cette cité vous fera voyager au temps de la Jérusalem du Roi David jusqu’au roi Esechias et même jusqu’au roi Hérode ! Descendre au bassin du Siloah et remonter en souterrain au pied du Mur des lamentations, voir de vieux Mikvé et bien d’autres choses encore ! Le site est complètement adapté pour des visites avec des enfants, ludique pour les petits comme pour les grands !

3. Les trois synagogues sépharades

Les trois synagogues sépharades (ou séfarades NDLR) de la vieille ville sont réunies dans un seul et même bâtiment.  Au cours de la guerre d’indépendance, tous les juifs de la vieille ville s’y étaient cachés pour survivre aux attaques sanglantes.

De l’extérieur, vous ne pouvez imaginer ce à quoi vous devez vous attendre ! A peine aurez-vous mis un pied à l’intérieur, que vous serez pris par les spécificités et particularités de chacune de ces synagogues ! Toutes créent une atmosphère spéciale qui lui est propre, chacune avec son lot d’histoires et de surprises … Si vous n’aviez jamais encore entendus de légendes juives, vous êtes alors au bon endroit !

4. La Hurva

La Hurva est la grande synagogue de la vieille ville de Jérusalem. C’est un édifice impressionnant et il est très fortement recommandé d’y faire une visite pour admirer son architecture et sa vue imprenable sur la vieille ville !

Cette synagogue telle que vous la verrez, date seulement du début des années 2000 ! Elle fut plusieurs fois au cours de l’histoire détruite et reconstruite, et fut le lieu de nombreux combats en tous genres. On aime à raconter l’histoire, lors de la guerre d’indépendance, de la nonne qui avait perdu son dentier en chemin alors qu’elle était évacuée par les jordaniens vers la partie israélienne. Dans cette guerre sanglante, où personne n’arrivait à trouver d’accord, jordaniens et israéliens réussissent à s’organiser pour passer d’un territoire à l’autre pour récupérer le dentier de cette dame ! Incroyable, non ?

En bref, il y a là de quoi vous en mettre plein les yeux et les oreilles ! N’hésitez plus !