Le premier ministre ethiopien Abiy Ahmed avec Benyamin NetanyahuLongtemps resté loin de l’Afrique pour des raisons géopolitiques, Israël fait progressivement son retour sur le continent à travers des partenariats stratégiques avec de nombreux états.

Suite à une visite d’Abiy Ahmed, numéro 1 éthiopien sur son territoire, Israël envisage entre autres de renforcer sa coopération sécuritaire avec cet Etat de la corne de l’Afrique.

Des relations bilatérales vieilles de plus de 50 ans

L’État d’Israël et l’Éthiopie ont entretenu des relations très chaleureuses depuis 1956, l’année d’ouverture du premier consulat israélien en Éthiopie. En 1957, de nombreux experts israéliens se sont occupés de la formation des soldats de l’armée éthiopienne et de la réorganisation des services secrets du pays.

Puis, en 2006, alors que le pays était encore dirigé par le Premier ministre Haile Mariam Dessalegn, l’Éthiopie a été l’un des premiers à soutenir la reconnaissance de l’État d’Israël comme « Membre observateur » de l’Union Africaine. En visite dans le pays à cette époque, le Premier ministre Netanyahu et son homologue avaient également abordé les différents moyens à mettre en place pour renforcer la coopération entre les deux pays. Cela s’est fait sur les plans de la culture, de l’investissement, du tourisme et des technologies.

Il faut également préciser que l’Éthiopie figure à la première place des importations israéliennes en provenance d’Afrique avec un volume de 69,3 millions de dollars en 2017.

De nouveaux axes de coopération en 2019

Selon le communiqué officiel du gouvernement éthiopien, le but de la visite d’Abiy Ahmed est d’élargir la coopération entre les deux pays sur le plan de la cybersécurité et de la lutte antiterroriste. Le premier responsable éthiopien a donc consacré une bonne partie de son séjour à rencontrer les dirigeants des cyberindustries israéliennes.

Rappelons que la cybersécurité israélienne est l’une des meilleures au monde. Le pays dispose de l’un des systèmes d’écoute les plus sophistiqués avec des logiciels capables de décortiquer des milliards de sons, de vidéos, de textes ou de mails dans toutes les langues. Deux des 10 plus grandes sociétés de cybersécurité au monde sont d’ailleurs en Israël. L’État hébreu est donc un partenaire de choix pour l’Éthiopie, le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique qui enregistre la croissance économique la plus rapide de l’Afrique de L’Est.

Aujourd’hui, plus de 140000 Éthiopiens vivent en Israël et plus de 50000 d’entre eux y sont nés. Ce renforcement de la coopération entre les deux pays devrait aussi leur permettre d’avoir une meilleure qualité de vie et d’être moins sujets aux discriminations.

Le Premier ministre éthiopien s’est d’ailleurs intéressé de près aux problèmes de la communauté juive éthiopienne. Des rendez-vous ont même été organisés avec quelques responsables.

>>> Lire également : “Israël, superpuissance dans le domaine de la cybersecurité

Les ambitions israéliennes

À travers ce partenariat et les nombreux autres qu’il met en place sur le continent africain, Israël cherche de nouveaux soutiens dans les organisations internationales comme l’ONU. En effet, le pays est très critiqué pour son occupation des territoires palestiniens.

De plus, en s’alliant avec l’Éthiopie, Netanyahu se positionnerait stratégiquement afin d’empêcher l’Iran d’utiliser le détroit de Bab Al-Mandeb pour faire parvenir des armes dans la bande de Gaza.