Une boucle d'oreille vielle de 2000 ans retrouvée sur un site archéologique de la Cité de David à JérusalemLes fouilles archéologiques dans la ville de Jérusalem aboutissent chaque année à des découvertes toujours plus surprenantes. L’une des plus récentes est une boucle d’oreille datant de plus de deux millénaires qui a été découverte dans la Cité de David. Près d’un an après, la trouvaille a été finalement présentée à la presse et suscite de nombreuses interrogations.

Une boucle d’oreille de style grec

L’objet découvert est fabriqué en or et a l’apparence de la tête d’un animal doté de cornes. A  ce stade, il est encore difficile de dire s’il appartenait à un homme ou à une femme et quelle était la religion du propriétaire. Cependant, au vu la qualité du matériau avec lequel il a été fabriqué et ses autres caractéristiques, tout porte à croire que ce dernier appartenait à la haute classe de l’époque.

Une découverte inédite

Les chercheurs ne s’attendaient sûrement pas à découvrir un tel bijou dans la cité de David, et plus précisément au niveau du Mont du Temple, où était construit le temple juif de Jérusalem ravagé par les Romains en 70. Cette découverte ouvre donc un nouveau débat sur la composition de la population de Jérusalem à cette époque. Jusqu’ici, les scientifiques considéraient qu’à cette période, la ville était très conservatrice et n’autorisait pas la présence d’objets venus d’ailleurs sur son territoire. Pour l’heure, il est trop tôt pour réfuter totalement cette théorie, mais de nombreuses questions sont en suspens et pourraient orienter les recherches au cours des prochaines années.

Une région hautement touristique au cœur du conflit israélo-palestinien

La Cité de David où cette boucle a été découverte, est l’un des sites les plus visités d’Israël. Elle est située dans le quartier palestinien de Silwan et accueille chaque année plus de 500 000 touristes parmi lesquels figurent aussi bien des Israéliens, que des excursions pédagogiques et des pèlerins. C’est le lieu idéal pour découvrir l’histoire du peuple d’Israël depuis sa réunification par le roi David.

Pour visiter les lieux, pas besoin d’un guide. Il suffit d’ouvrir sa Bible et de se laisser guider par les différents récits. De nombreuses reliques peuvent être admirées sur les lieux. Mais en dehors de son potentiel touristique immense, la Cité De David est également le site historique qui a fait l’objet du plus grand nombre de fouilles en Terre Sainte. Depuis les années 1900, il a en effet accueilli 17 campagnes qui ont été pour la plupart financées par l’association Elad. Essentiellement composée de juifs américains, d’organismes publics et privés israéliens, cette dernière a pour but d’augmenter la présence juive dans la partie Est de Jérusalem qui appartient officiellement à la Palestine. Officiellement, elle justifie sa présence par le fait que le complexe touristique se situe sur les reliques de la cité qui a été bâtie par le roi David.