La Via Dolorosa est un des 5 lieux de cultes religieux à voir à JérusalemParmi les près de 5 millions de personnes qui visitent Israël chaque année, nombreux sont ceux qui viennent avant tout pour visiter Jérusalem et ses nombreux sites religieux. La ville Trois fois Sainte, comme on la surnomme à très juste titre, peut en effet s’enorgueillir d’abriter quelques-uns des plus hauts lieux saints des trois principales religions monothéistes. Et à défaut de pouvoir tous les visiter, voici 5 lieux de cultes religieux à voir à Jérusalem que nous jugeons incontournables.

1) L’Eglise du Saint-Sépulcre

C’est de loin, le site religieux qui attire le plus de visiteurs à Jérusalem. Située dans le quartier chrétien de la Vieille Ville de Jérusalem, l’Eglise du Saint-Sépulcre est considérée comme l’épicentre de la chrétienté et accueille ainsi chaque année, de très nombreux pèlerins, et ce, depuis plusieurs siècles. Selon la tradition, elle a été construite à l’emplacement où était situé le Golgotha (lieu où Jésus fut crucifié), ainsi que le Saint-Sépulcre (lieu où son corps fut déposé après sa mort).

C’est donc également ici qu’aurait eu lieu la résurrection. La rotonde de L’Anastasis, avec la pierre où le Christ fut déposé symbolise ce miracle. Durant votre visite de cette basilique, ne soyez pas surpris d’assister aux cultes de différentes confessions chrétiennes (catholiques, orthodoxes, arméniennes, etc.). C’est là, l’une des plus belles illustrations de la cohabitation pacifique inter-religieuse qui caractérise Jérusalem, notamment dans tous ses lieux saints.

2) Le Mur des Lamentations

Egalement appelé Kotel ou Mur occidental, le Mur des Lamentations est considéré par les juifs, comme le lieu le plus sacré car il est le lieu le plus proche du Saint des Saints (le Mont du Temple), haut lieu du Judaïsme. Situé dans le quartier juif de la Vieille Ville de Jérusalem, il s’agit de l’unique  vestige du second temple de Jérusalem, détruit au 1er siècle, lors de la guerre judéo-romaine.

Lieu de prière, le mur reçoit chaque jour des milliers de visiteurs qui viennent y déposer leurs vœux, inscrits sur des papiers et inséré dans entre les fissures des pierres. Longeant le Mur, se trouve un tunnel d’un peu moins de 500 mètres, creusé à plusieurs mètres sous terre que vous pourrez emprunter sous la conduite de l’un de nos guides spécialisés. Vous pourrez ainsi y admirer les fondements du site avant de retourner à la surface pour découvrir les autres vestiges de la ville hérodienne.

3) Le Mont du Temple et l’esplanade des Mosquées

Entre le Mur des Lamentations et le Mont du Temple, il n’y a qu’un pas. Le Mur servait en effet de soutènement au Temple de Jérusalem, lieu le plus sacré du judaïsme, qui était bâti sur ledit mont. Aujourd’hui, le site est principalement occupé par l’esplanade des Mosquées qui est notamment constituée de la Mosquée al-Aqsa (la plus grande de Jérusalem) et du somptueux Dôme du Rocher.

Ce qui fait du site, dans son ensemble, l’un des lieux saints majeurs du judaïsme, mais aussi de l’Islam. Vous ne pourrez malheureusement pas visiter l’intérieur de ces deux mosquées, mais vous pourrez tout de même admirer leur impressionnante architecture extérieure.

4) La Via Dolorosa

Signifiant littéralement « le chemin de la souffrance », la Via Dolorosa retrace le chemin de croix de Jésus avant sa crucifixion. Traversant la Vieille Ville de Jérusalem, à travers plusieurs ruelles et rues, ce parcours d’environ 500 mètres permet donc de revivre la passion du Christ, à travers 9 des 14 stations traditionnellement retenues par le christianisme, les 5 dernières étant situées à l’intérieur de l’Eglise du Saint-Sépulcre.

Les processions démarrent au niveau de la Basilique de l’Ecce Homo, bâti à l’emplacement de de l’ancien prétoire de Ponce Pilate. Au fil des stations, vous pourrez également découvrir la Chapelle de la flagellation, l’Eglise Sainte Véronique (bâtie en l’honneur de la femme qui essuya le visage du Christ), ainsi que la pierre  qui porterait l’empreinte de la main du Christ.

5) Eglise du Pater Noster

Dans Jérusalem-Est, sur le mont de l’Ascension, se dresse l’Eglise du Pater Noster. Construite sur une grotte dans laquelle Jésus aurait enseigné à ses disciples, la célèbre prière catholique, le « Notre Père », cette église a été construite initialement au IVème siècle. Détruite à plusieurs reprises, puis reconstruite en partie à l’identique, elle se visite à travers son atrium, son baptistère et, bien sûr, sa fameuse crypte. Vous pourrez notamment admirer les 62 panneaux en mosaïque sur lesquels est inscrite la prière, en 62 langues différentes.

Véritable vivier en sites religieux, Jérusalem vous réserve de nombreuses autres surprises pour nourrir votre foi au cours de votre séjour en Terre Sainte. Organisez donc dès maintenant votre Voyage en Israël avec nos guides pour en profiter pleinement et voir ces 5 lieux de cultes religieux à voir à Jérusalem parmi tant d’autres !